+32 (0)70 23 33 13

-

Le sumo est la quintessence du Japon. Ce sport de combat ancestral est entouré de rituels compliqués. Assister au Grand Tournoi est une des expériences les plus exclusives que vous pouvez vivre au pays du soleil levant. Cette formation accélérée en lutte sumo vous permettra de profiter encore plus de cet événement populaire.
Sumoworstelen in Japan

Le summum du sumo

Près de 800 rikishi ou lutteurs s’entraînent quotidiennement pour une place en première division. Les entraînements sont très exigeants et seulement 72 d’entre eux sont élus pour participer au Sumo Grand Tournament. À Tokyo, il y a chaque année 3 grands tournois qui durent 15 jours chacun. Le matin, les demi-dieux entrent dans l’arène. En fin d’après-midi, les meilleurs joueurs s’affrontent et la tension monte, tant parmi les lutteurs que parmi les amateurs japonais dans la tribune.

Sumo in Tokyo

Une saison en or

Les lutteurs de sumo sont des idoles immenses au Japon. Ils luttent tous dans 1 seul but : obtenir le titre de yokozuna ou grand champion.
Dans les 330 ans d’histoire du sumo professionnel, seuls 72 lutteurs ont réalisé cette performance. 4 d’entre eux sont actuellement actifs dans la compétition. Ceci est un nombre exceptionnel, ce qui rend un Grand Tournament d’autant plus captivant !

Sumoworstelen in Tokyo

Des règles simples…

La lutte à proprement dire est finie en quelques secondes. Dès qu’un lutteur met un pas hors du cercle de combat ou touche le sol avec une autre partie de son corps que la plante des pieds, le combat est fini. Le gagnant reçoit une enveloppe d’argent et peut mettre la victoire à son nom.
Mais un tournoi est bien plus que 2 poids lourds qui s’affrontent dans un cercle de combat. Plus de 90 % de la compétition sont composés de rituels ancestraux. Pour commencer, l’arbitre annonce le combat en chantant, puis les lutteurs se rencontrent dans le cercle de combat. Avant le combat, ils réalisent une vaste série de rituels plein de significations spirituelles.

… et des rituels complexes

Ces rituels de sumo trouvent leur origine dans la religion Shinto. Au début de chaque tournoi, un yokozuna monte sur le podium. Il remercie les dieux et incite les esprits malveillants à quitter la salle. Ensuite, il y a une cérémonie pendant laquelle les lutteurs se présentent au public.
Les lutteurs sumo portent des ceintures et des kimonos faits main selon des rituels traditionnels. Plus la tenue est raffinée, plus le lutteur occupe un rang élevé. Il en va de même pour leur coiffure. Les coiffeurs étudient pendant plus de 10 ans avant de maîtriser ce noble art. Plus la coiffure est sophistiquée, plus le lutteur de sumo est haut placé. Assister à un tournoi de sumo vous permet de découvrir de manière unique la beauté ancestrale des anciennes traditions japonaises. Il s’agit indiscutablement d’une des expériences culturelles les plus typiques qu’on puisse vivre au Japon.
Vous rêvez d’assister à un Grand Tournament de Sumo lors de votre voyage au Japon ? Spécialement pour les nippophiles, nous avons composé un pack exclusif avec les vols et les très prisés billets d’entrée pour un Grand Tournament de sumo.

Conseils pratiques pour une aventure sumo réussie

Partez à temps

Les compétitions commencent le matin tôt et finissent vers 18 heures. Vous voulez admirer la cérémonie en toute tranquillité, prendre les meilleures photos de ce merveilleux spectacle et vous balader librement dans les tribunes ? Dans ce cas, veillez à arriver vers midi avant l’arrivée de tous les Japonais.

Emportez de quoi manger

Vous pouvez également manger sur place, mais alors vous risquez de manquer tout juste le match de votre vie. Suivez l’exemple des supporters japonais et emportez vos propres en-cas.

Portez des vêtements confortables

Pour profiter pendant de longues heures en étant assis, il est conseillé d’emporter un petit coussin et de porter des vêtements confortables.

ABC du sumo pour les débutants

• Le Dohyo est le cercle au sein duquel les combats ont lieu.
• Honbasho est le nom officiel du Grand Tournoi de Sumo.
• Un Rikishi est le nom japonais pour un lutteur de sumo.
• Un Ozeki ou champion est un lutteur qui a gagné au moins 32 combats au cours des 3 derniers tournois.
• Un Yokozuna ou Grand Champion est un champion qui a remporté 2 tournois consécutifs.